Le gouvernement de la région de Tanintharyi a soumis une proposition à la Commission des investissements du Myanmar (CIM) pour la construction d'une zone économique qui se concentre sur l'industrie de la pêche, notamment un marché de gros de poissons, des installations d'entreposage frigorifique et des jetées pour le commerce à la frontière du Myanmar et de la Thaïlande, selon Mr Khin Maung Lwin, secrétaire adjoint au ministère du commerce.

Des discussions sont en cours au niveau de l'union avec l’entreprise Myeik Public et le CIM. Ils s'efforcent actuellement de permettre au projet de démarrer le plus rapidement possible. Ce projet vise à créer des opportunités d'emplois pour les travailleurs migrants du Myanmar et à générer une plus grande valeur à long terme pour l'industrie locale de la pêche. Ces projets de zones économiques sont sous la responsabilité du ministère de l'investissement et des relations économiques extérieures. En attendant, le ministère travaillera au lancement des exportations de poisson-chat de rivière à la frontière du Myanmar et de la Chine a déclaré Mr Khin Maung Lwin.

Lors d'une récente vidéoconférence, les responsables du ministère du Commerce des régions Tanintharyi, Yangon, Ayeyarwady, et Mandalay, travaillent également à la promotion de la consommation intérieure de la pêche locale afin de restructurer le système de distribution, tels que l'utilisation de camions frigorifiques pour la vente locale de poissons, de crevettes et de seiches. Selon les prévisions du gouvernement, le taux de consommation locale de poissons peut augmenter dans les deux ou trois ans si les ministères parviennent à exécuter leurs plans.