L'État Mon appelle les investisseurs locaux et étrangers à profiter de sa position stratégique et de sa géographie pour investir dans le secteur de la pêche. Il se trouve au sud du pays et géographiquement relié à la mer d'Andaman et au golfe de Mottama à l'ouest, avec plus de 290 km de côtes. U Myint Soe, président de la Fédération des pêches de l'État de Mon, a déclaré que les parties intéressées peuvent investir dans le secteur pour produire des produits finis et à valeur ajoutée. D'autres acteurs du secteur considèrent ces investissements comme une opportunité de développer davantage l'État et son économie.

« l'État Mon dispose de terres, de lacs et de main-d'œuvre, susceptibles d’intéresser des investisseurss », a déclaré U Khin Maung Yee, vice-président de la Fédération des pêches de l'État de Mon. Les entreprises liées à la pêche sont un moteur essentiel de l'économie de l'État. Le transport maritime est facilement accessible et le transport routier est également une option pour les exportations vers la Chine, la Thaïlande et l'Inde. « L'État Mon devrait inviter les entreprises qui investiront dans des usines de conserves de poisson ou de poisson séché », a déclaré l'homme d'affaires local U Thet Win Paing. L'État produit généralement plus de 100,000 tonnes de crevettes chaque année. Jusqu'à 12,000 tonnes sont exportées vers la Chine, Singapour et la Malaisie chaque année. La valeur du marché d'exportation du poisson du Myanmar est passée de 732,2 millions de dollars US pour l'exercice 2018-19 à 858,9 millions de dollars US pour l'exercice 2019-20.