Le gouvernement va prochainement présenter un projet de loi sur l’aide publique au développement (APD).

Comme il l'avait affirmé à la tribune de l’ONU en 2018, le souhait d'Emmanuel Macron est d’augmenter d’un milliard d'euros l’APD et d’accroître les crédits humanitaires de 40%.

Un projet de loi « de lutte contre les inégalités mondiales et de programmation de l’aide publique au développement » sera ainsi examiné lors d’un Conseil des Ministres à la mi-avril. L’APD, actuellement à 0,41% du PIB devrait atteindre 0,55% du PIB d’ici à 2022. Cela représente une hausse de 3 à 4 Mds EUR par an, sur un budget total d’une dizaine de milliards.

En plus de cette augmentation, sera étudiée la création d’une Commission indépendante auprès de la cour des comptes qui pourra se rendre sur place dans les pays bénéficiaires.

Les appels d'offres financés par l'APD se retrouvent dans la base de données ProAO du service OIBF.