Le royaume du Maroc a acté, par décret, un ajustement des droits de douane applicables à l’importation de blé. Depuis la mi-mai, le blé tendre a ainsi connu une hausse à 135 % de droits de douane. Depuis le 1er juin, le blé dur est quant à lui taxé à 170 %.