A été adopté, un décret visant à revoir à la baisse le droit d'importation de 135% applicable au blé tendre et ses dérivés et à le remplacer par un droit de douane fixé à 30%.