Les coûts de développement bruts de ces nouveaux centres commerciaux sont estimés à près de 32 M EUR.

Ils seront situés à Raub, Kuantan et Sungai Petani, régions en croissance où les consommateurs préfèrent encore les achats physiques aux achats en ligne. Ces malls répondront ainsi à la demande des marchés de masse.

D'après la Directrice Générale du groupe, le secteur du retail en Malaisie devrait croître de 4,5 %, pour atteindre 23 Mds EUR cette année.

Ces nouveaux projets représentent de belles opportunités pour les marques françaises spécialistes de la fast-fashion et de produits mass-market.