Les clés d'accès au marché des ENR en Indonésie 2019

Auteur : Bureau Business France de JAKARTA

2018 - 26 pages

Editeur : Business France

Référence : B1805321A

Prix : 80,00 € HT

Ajouter au panier

Forte d’une croissance du secteur estimée à 7 % par an en moyenne pour les 10 prochaines années, le marché des énergies renouvelables en Indonésie se caractérise par la multiplication des projets aux quatre coins de l’Archipel. Jouissant d’immenses ressources encore peu exploitées, les entreprises étrangères ont vite compris l’enjeu qu’il y avait derrière ces énergies de type nouveau. Les Indonésiens portent une attention accrue envers les opportunités d’investissements étrangers, notamment dans l’énergie solaire et la biomasse. Les demandes de financement bi- ou multilatéral pour des projets en énergie renouvelable sont généralement transmises par le Ministère de l’énergie et des Ressources Naturelles, les mairies, PT PLN et le Bappenas (Agence nationale de la planification placée sous l’autorité de la Présidence). L’Indonésie a également signé la Nationally Determined Contribution (NDC) de Paris lors de la COP 21 en 2015. Suite à cela, a été lancé en 2017 le Club FREGI (French Renewable Energy Group for Indonesia) afin de renforcer la coopération bilatérale dans le secteur des ENR entre l’Indonésie et la France. Dans le plan national 2014-2019, le gouvernement indonésien s’est engagé à réaliser l’approvisionnement d’électricité à hauteur de 35 000 MW, dont 8 800 MW devant provenir des énergies renouvelables. L’énergie renouvelable est donc un sujet prioritaire puisque le gouvernement veut être moins dépendant des énergies fossiles et développer son mix énergétique. L’objectif est de disposer de 23 % d’énergie renouvelable dans le mix énergétique en 2025 (contre 12 % à fin 2017).