Le marché du nucléaire civil en Inde 2017

Auteur : Bureau Business France de BOMBAY

2017 - 44 pages

Editeur : Business France

Référence : B1706376A

Prix : 80,00 € HT

Ajouter au panier

L'Inde présente d'immenses besoins en énergie : le pays doit faire face à l'augmentation de la demande en énergie, engendrée par sa croissance économique (doublement de la demande par rapport au niveau actuel à l'horizon 2035). Bien que l'accident de Fukushima ait retardé certains projets, il n'a pas modifié l'engagement de l'Inde pour l'énergie nucléaire. La sécurité passive des centrales actuelles est en cours de révision et s'est renforcée. L'énergie nucléaire ne représente actuellement qu'une fraction réduite du mix énergétique de l'Inde, en fournissant seulement 2% de l'électricité du pays avec une capacité installée de 6,78 GW en octobre 2017. L’Inde affiche l’ambition d’atteindre 63 GW d’origine nucléaire en 2032, soit l’équivalent du parc électronucléaire français actuel. Les projets actuellement en construction, validés ou en discussion avancée atteignent une capacité de 42 GW supplémentaires avec environ 45 réacteurs, en se reposant pour une large part sur des technologies importées (VVER, EPR, AP1000). L’Inde devrait ainsi constituer le 2ème marché mondial pour les nouveaux réacteurs sur la période 2017-2032, derrière la Chine. Le gouvernement mène depuis plus de 50 ans une politique volontariste de développement du secteur, toujours considéré comme stratégique aujourd'hui. L'Inde possède actuellement 22 réacteurs en fonctionnement répartis sur 7 sites, 5 réacteurs en construction, et le gouvernement indien a validé plus d'une dizaine de projets de futures unités (reposant non seulement sur des technologies indiennes, mais aussi étrangères), créant autant d'opportunités.