Le marché des ITS en Suisse 2016

Prix : Gratuit

L’industrie ferroviaire est une priorité pour la Confédération, qui devrait investir 11,9 milliards d’euros dédiés au financement de l’exploitation et du maintien de la qualité de l’infrastructure ferroviaire pour la période 2017 à 2020 (soit 2,1 milliards de plus qu'entre 2013 et 2016). En ce qui concerne les ITS, les investissements ETCS réalisés et concrètement planifiés ont été estimés à environ 1,08 milliard d’euros. Le marché des ITS en Suisse compte de nombreux acteurs institutionnels : Office fédéral des transports, Office fédéral des routes, Office fédéral du développement territorial, etc. Le marché compte également des acteurs privés, tels que Dynamic Test Center AG, l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, Mobility car sharing, etc. Le marché suisse des véhicules autonomes connait une croissance récente et importante. De plus, trois des cinq principaux projets ITS en Suisse concernent des tests de minibus, navettes et voitures intelligents. Ainsi, il existe un réel potentiel de développement pour les opérateurs français souhaitant se positionner dans ce domaine. Dans les domaines du stationnement, de la gestion du trafic ou de la sureté dans les transports l’offre suisse est structurée mais il existe des opportunités pour des entreprises françaises qui proposeraient des solutions innovantes. Notamment pour celles qui offrent des solutions d’assistance à la recherche de place de stationnement pour les véhicules de livraison, de protection des usagers des véhicules deux roues, ou encore, de gestion du trafic des transports collectifs.