Le marché des ITS en Pologne 2016

Prix : Gratuit

On estime que la Pologne enregistrera la croissance la plus élevée en termes de PIB en Europe, d’ici 2050. L’Union européenne prévoit de contribuer au développement des infrastructures jusqu’en 2020, en finançant à hauteur de 6 % du PIB polonais (soit environ 77,6 milliards EUR) les grands projets ferroviaires, routiers et portuaires. Étant membre de l’U.E, la Pologne est un marché stable et ouvert. De nombreux acteurs français sont déjà présents, pouvant faire office de relais local (bureaux d’études, intégrateurs) afin de permettre aux sociétés de se positionner sur le marché. En parallèle, de faibles coûts de prospection ainsi qu’un cadre juridique communautaire permettent d’optimiser des frais liés aux démarchées commerciales. La Pologne, de par la dimension de son parc de matériel roulant, ainsi que par la longueur de son réseau routier et ferroviaire, constitue un marché prometteur pour les sociétés souhaitant se positionner sur le segment des ITS. En effet, des investissements majeurs en termes de modernisation et de renouvellement sont prévus au niveau des infrastructures et du matériel roulant (en raison de son ancienneté). D’autres opportunités vont se développer dans un futur proche. Elles seront induites par le développement ainsi que la mise en œuvre : - de systèmes d’informations et de réservation de places de parking sécurisées pour les poids lourds et les véhicules utilitaires ; - de systèmes d’informations permettant aux usagers de planifier leurs déplacements (différents modes de transport) ; - de systèmes d’informations en temps réel des conditions de circulation et d’informations gratuites à l’intention des usagers relatives à la sécurité routières. Les opportunités porteront également sur la mise en place de péage électronique pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes, la mise en œuvre de systèmes télématiques unifiés au niveau du transport ferroviaire de marchandises et de voyageurs (TSI-TAF et TSI-TAP), l’élargissement des fonctionnalité