Le marché des filières d'élevage en Chine 2017

Auteur : Bureau Business France de SHANGHAI

2017 - 82 pages

Editeur : Business France

Référence : B1704441A

Prix : 80,00 €

Ajouter au panier

Avec 86,25 millions de tonnes de viande produites en 2015, la Chine se positionne aujourd'hui en leader mondial de l'élevage. Elle possède d’ailleurs le premier cheptel porcin, le deuxième cheptel avicole, le quatrième cheptel bovin, le deuxième cheptel ovin et le troisième cheptel caprin. Les secteurs de l’élevage et de la transformation ont connu un véritable boom depuis la fin des années 2000 et de très nombreuses entreprises privées et publiques ont mis en place une production de masse afin de répondre à l’augmentation très rapide de la consommation de viande. Depuis 2013, l’élevage chinois traverse une période difficile : surproduction, épidémie, concurrence étrangère, réduction de la taille des cheptels et des marges des éleveurs. En parallèle, l’image du secteur s’est dégradée, entachée par de nombreux scandales alimentaires, des affaires de corruption et la pollution générée par les exploitations. Aussi rapide soit-elle, la modernisation de l’élevage n’empêchera pas une dépendance grandissante de la Chine vis-à-vis des importations de produits carnés et laitiers. La Chine est le 1er importateur mondial de produits laitiers, et le 1er importateur mondial de viande. Que ce soit pour l’exportation de produits ou d’équipement et de technologies, il y a de réelles opportunités pour les entreprises françaises pendant cette phase de mutations profondes que traversent le secteur de l’élevage et le marché chinois, et qui va dessiner le paysage agricole de la Chine de demain.