Estimé à 3,5 Mds EUR en 2018, le marché taïwanais des parfums et cosmétiques occupe la 4ème place au sein de la zone asiatique, après le Japon, la Chine et la Corée du Sud. Ce marché dynamique et segmenté est en croissance régulière entre 3 et 6 % par an et se caractérise par une demande locale soutenue avec de nombreux segments porteurs et par l’arrivée régulière de nouveaux acteurs et produits.

La structure du marché taïwanais se caractérise par une dépendance très forte de l’offre étrangère qui représente jusqu’à 70 % des produits cosmétiques consommés (+ 8 % en 2018). Sans surprise, le Japon et la France se classent aux deux premiers rangs, les parfums pour lesquels la France détient plus de 50 % de PDM (1ère place), les produits de soin et de beauté qui font de la France le 2ème fournisseur, derrière le Japon. Dans ce contexte, les marques internationales de cosmétiques fournissent un exemple passionnant d’implantation sur le marché taiwanais. L'offre française jouit d'une très bonne réputation auprès des Taïwanais pour qui le « Made in France » demeure un gage de qualité et d'expertise dans le domaine de la beauté.

Facilité par un environnement réglementaire souple, c’est un marché très atomisé en termes de produits et de marques répondant aux divers segments de demande des consommateurs taïwanais. De plus, ce marché dispose d’un réseau de distribution dynamique et structuré ce qui offre de nombreuses opportunités aux nouveaux entrants avec des distributeurs locaux actifs et spécialisés. Les grands magasins constituent toujours le premier circuit emprunté par la plupart des marques étrangères, ils génèrent un trafic important et absorbent plus d’un tiers des ventes de cosmétiques du pays. Viennent ensuite les magasins spécialisés et les magasins beauté/santé qui remportent aujourd'hui un franc succès. Les pharmacies et parapharmacies, quant à elles, contribuent largement à la croissance du créneau dermocosmétique.

Sophistication, cela semble être le mot clé pour décrire l’évolution du marché. Le consommateur taïwanais est exigeant, il possède un fort pouvoir d’achat, est friand de marques et de nouveautés et est très informé sur les tendances internationales. Il attache une grande importance à la perfection de sa peau et consacre une grande partie de son budget pour atteindre son idéal de l’apparence et du bien-être. Le marché est donc caractérisé par le poids prépondérant des produits de soins et de maquillages, notamment les crèmes hydratantes et éclaircissantes, les produits anti-âge et les produits à fort potentiel tels le bio, les formules bien-être/spas ainsi que la médecine esthétique.

Le soin pour homme représente également un segment nouvellement porteur. En effet, le consommateur taïwanais ne limite plus l’utilisation des produits cosmétiques aux soins capillaires et de rasages mais s'intéresse aujourd'hui au soin pour l'ensemble du corps, d'où une offre plus large et complète attendue sur ce segment.

Le développement du segment des produits naturels et bio à Taïwan rejoint les tendances observées à l'international, correspondant au besoin d'une clientèle à la recherche d'un mode de vie et de consommation sain et éthique, en accord avec les préoccupations actuelles en matière d'environnement et de développement durable. En l'absence d'une certification bio locale pour les produits cosmétiques et d'une offre qualifiée en conséquence, ce segment est dominé par l'offre étrangère et représente de belles opportunités de débouchés pour les industriels français.

Enfin, il faut noter qu’à l’instar des autres marchés, le marketing est très important à Taïwan. La notoriété de la marque qui constitue un critère d'achat, n’est pas uniquement du fait de sa renommée mais aussi du rôle des célébrités qui la soutiennent, notamment sur les réseaux sociaux, blogs et forums en ligne, qui exercent une influence remarquable auprès des consommateurs. De plus, ils portent une attention particulière sur les services clients qui doivent être à la hauteur de leurs attentes, parfois très élevées. Pour satisfaire et répondre au mieux de leurs besoins, il faut être toujours disponible, à l’écoute et patient pour que les clients se sentent entourés et attentionnés. La fidélisation de la clientèle est une étape capitale pour réussir à Taïwan. Elle est aussi l’une des clés de succès des entreprises japonaises, leaders du marché des cosmétiques taïwanais.

Taïwan est un territoire à fort potentiel d’affaires et le bon positionnement de la France est un atout qui peut être conservé grâce à des efforts de prospection. Ainsi, pour venir à la rencontre de ce marché en demande de nouveautés et dans le sillage du succès des éditions précédente, Business France organise pour les sociétés françaises de la filière un « Beauty Rendez-vous Tour » Corée/Taïwan du 17 au 22 novembre prochain. Cinq journées consacrées à la découverte des deux marchés et aux rencontres B2B où chaque société présentera ses produits aux professionnels taïwanais et/ou coréens.

Les équipes presse de Business France se chargeront de relayer votre présence à leur réseau de journalistes, d’influenceurs, et via les réseaux sociaux pour plus de visibilité et un accompagnement encore plus poussé.

La valeur de cette opération pour les entreprises françaises en termes de courants d’affaires est confirmée. N’hésitez plus et rejoignez-nous pour cette nouvelle édition.