L’INDE UN MARCHÉ DE LA SANTE QUI VA À L’ENCONTRE DES IDÉES RECUES

 Il existe plusieurs raisons de considérer l’Inde comme un marché prioritaire

 

Sa taille : il s’agit d’un géant

 

  • L’Inde, « pays-continent » avec 1,3 milliards d’habitants, est le deuxième pays le plus peuplé au monde après la Chine. Sa démographie devrait dépasser celle de la Chine d’ici 2030. Avec une telle population et des besoins de santé majeurs, le marché indien présente un véritable potentiel pour le développement d’un réseau de santé moderne et accessible à l’ensemble de sa population.

 

Un marché en croissance sur 3 fronts 

 

  • L'Inde devrait se classer parmi les trois premiers marchés de la santé en termes de croissance d'ici 2020. Grâce à l’augmentation du pouvoir d’achat, à la sensibilisation grandissante à la santé et un accès accru à l'assurance maladie le secteur de la santé en Inde devrait atteindre 320 Mds € d'ici 2022.

 

  • Le secteur hospitalier indien devrait connaître une croissance annuelle de 16-17%. Le chiffre d'affaires estimé en 2017 à 54 Mds € devrait doubler d'ici 2022.
  •  
  • Le marché des dispositifs médicaux en Inde est estimé à 4,5 Mds € avec un taux de croissance annuel de 15,8%. Il devrait ainsi atteindre environ 40 Mds € d’ici 2025. 70% des dispositifs médicaux et des équipements hospitaliers sont importés en Inde.

 

Les initiatives Gouvernementales en cours

 

  • Le développement des infrastructures liées aux instituts de santé figure au cœur de la politique gouvernementale. « Ayushman Bharat », le plus grand système de santé financé par le gouvernement au monde, a été lancé en septembre 2018 ; le plan devrait créer 100 000 emplois supplémentaires dans le secteur de la santé.
  •  
  • Dans le cadre de la mission nationale de la santé visant à développer les infrastructures médicales en Inde le gouvernement a approuvé un appui budgétaire d'un montant de 11,4 Mds € pour la période de 2017 à 2020.
  •  

Le réseau hospitalier se trouve en plein développement :

 

  • Le pays dispose actuellement d’environ 20 000 hôpitaux publics et le besoin estimé à l’horizon 2035 s’élève à 3,5 millions de lits supplémentaires.
  • Les chaînes d’hôpitaux privés comme Apollo, Narayan, Max et Fortis ont plusieurs projets en cours dans différentes villes indiennes.
  • Grâce à l’augmentation du pouvoir d’achat, de l’occidentalisation des goûts, du développement de l’assurance maladie, de la sensibilisation accrue à l'importance de la santé les Indiens cherchent à avoir des soins de niveau international.

 

L’implantation d’entreprises internationales constitue des acheteurs potentiels :

 

  • Compte tenu du potentiel du marché indien, de plus en plus d’entreprises internationales comme Baxter, GE Healthcare, Siemens, Philips sont présentes en Inde.
  • En ce qui concerne les entreprises françaises comme Air Liquide Medical, Péters Surgical, B Braun, Vygon, Urgo, Surgiris, Schuelke, Vygon, Echosens, Sonoscanner, Teknimed, Noraker, Fibroscan, Tesalys, Int’air, Spineway, Septodont, 2PS, Sefam, Laboratoire Gilbert, Boiron, SBM, Impeto, YSY Medical, Luneau Ophtalmologie …
  •  

Les Hôpitaux indiens sont aussi demandeurs de technologies de pointes, innovantes et d’un niveau de qualité international

 

  • Etant donné l’importance du tourisme médical en Inde, on y trouve des hôpitaux de niveau international. L’Inde figure parmi les trois premières destinations pour le tourisme médical en Asie et accueille des touristes du Moyen-Orient, d’Afrique, des États-Unis et du Royaume-Uni. Ces hôpitaux recherchent des technologies de pointe, innovantes et des équipements ayant un niveau international de qualité.
  • Les grandes chaînes d'hôpitaux privées les recherchent également et les entreprises locales ne sont pas en mesure de les fournir à l'heure actuelle.
  • Entre 70% et 75 % des besoins d’équipements médicaux en Inde sont satisfaits par des dispositifs importés.
  • De ce fait, la technologie a permis à certains hôpitaux ou centres de soins d’augmenter le nombre de patients traités par jours et réaliser des économies d’échelle.
  • Selon les experts plus de 175 Mds € devraient être consacrés aux infrastructures médicales d’ici 2024 en Inde.

 

La réglementation indienne ne freine plus autant les importations

 

  • La tendance actuelle va vers l’assouplissement règlementaire. L’enregistrement prend moins de 6 mois…

 

Les besoins de l’Inde se situent dans plusieurs domaines

 

  • Les segments porteurs sont la cardiologie, le diabète, l'orthopédie, le segment respiratoire, l'oncologie, l'ophtalmologie, le segment dentaire.
  • Les secteurs particulièrement prometteurs sont les équipements sophistiqués (défibrillateurs, équipements de radiologie, endoscopie, stents cardiaques, implants et prothèses orthopédiques, médecine nucléaire, équipements de désinfection et gestion de déchets hospitaliers…).
  • Il y a une forte demande pour ces 3 spécialités :
  • Soins intensifs / Critical care : ICU/service de réanimation, salles d’opérations
  • Equipements de chirurgie (électronique ou pneumatique)
  • Nouvelles technologies au « point d’intervention » (Point of care tests)