L’industrie française du machinisme agricole renforcée

Le groupe japonais Kubota annonce l’implantation à Crépy-en-Valois d’un centre européen de R&D à dimension internationale. Cette décision vient renforcer la présence du groupe qui avait déjà lancé une usine de production de tracteurs agricoles en 2013 dans la région de Dunkerque. Ce nouvel investissement permettra de créer plus de 100 emplois hautement qualifiés (techniciens, ingénieurs et docteurs).

La superficie du site (30 hectares) permettra d’accueillir plusieurs bâtiments totalisant 10 000 à 12 000 m². Grâce à une piste d’essai, le nouveau centre européen pourra tester le matériel et les prototypes sur des terres agricoles adjacentes.

Un centre de compétences européen à la pointe de l’innovation

Selon Kubota, le nouveau centre de Crépy-en-Valois constituera le centre de compétences européen et la référence R&D du groupe pour les marchés agricoles. A terme, le site intégrera les dernières technologies en matière de conception et de validation des futurs modèles de tracteurs. In fine, le nouveau site français permettra de répondre parfaitement aux exigences des agriculteurs européens.

Un environnement propice à la R&D et à l’innovation industrielle

L’investissement du groupe japonais vient confirmer les atouts de la France et de son environnement favorable aux activités de recherche et développement. En effet, le savoir-faire en matière d’innovation et la place centrale de la France en Europe ont été deux atouts déterminants dans le choix de Kubota. Enfin, Christophe Lecourtier, Directeur Général de Business France, souligne que le nouvel investissement de Kubota vient renforcer une communauté d’entreprises japonaises en Hauts-de-France, déjà riche et dynamique.

Cette nouvelle phase du groupe japonais a fait l’objet d’un accompagnement sur-mesure de la part de Business France, de ses partenaires régionaux et des autorités publiques.