Le principal port du Kenya et la porte d’entrée pour de nombreux pays enclavés d’Afrique de l’Est a enregistré en 2019 un trafic record avec plus de 1,4 millions de containers, soit une augmentation du trafic de 7,3% par rapport à l’année précédente. Cette performance s’explique notamment par une croissance sans précédent des activités de transit et de transbordement.

En parallèle, le débit de fret du port sec d’Embakasi à Nairobi a augmenté de plus de 60 % en un an. Cette évolution est principalement due à la mise en place et l’augmentation des fréquences de la ligne de chemin de fer (SGR) Mombasa – Nairobi, qui a réorienté une grande partie du fret vers le port sec.