Selon le rapport annuel du ministère du Tourisme, les recettes touristiques atteindraient 1 610 M USD en 2019, en progression de 3,9 % par rapport à 2018, tandis que le nombre de visiteurs augmenterait à 2,05 M (+1,2 %) venant principalement des États-Unis (245 K), d’Ouganda (223 K) et de Tanzanie (194 K). La France progresse de la 10e à la 8e place de ce classement avec 55 K visiteurs en 2019 (+ 14 %). 2019 marque la plus faible progression du secteur depuis 2016, après une progression annuelle des recettes de 23,1 %. Ces résultats en demi-teinte, illustrant cependant la résilience de l’industrie touristique kényane, seraient imputables à l’attaque du dusitD2 en janvier de l’année dernière et à un ralentissement du secteur à l’échelle mondiale. Après les transferts de la diaspora et les exportations agricoles, le tourisme représente la troisième source de devises pour le pays.