L’industrie japonaise du wagyu halal doit enregistrer une progression rapide, en raison de la demande d’un nombre croissants de Musulmans et l’ouverture de nouveaux marchés à l’export.

Ainsi, au cours du mois d’avril, le nombre de visiteurs venant de Malaisie a augmenté de 14% par rapport à avril 2017. Les restaurateurs et fournisseurs japonais se sont adaptées à cette tendance, en offrant plus de viande halal, poussant les éleveurs à produire ce type de viande.

Zenkai Meat Co, située dans la Préfecture de Kumamoto sur l’île de Kyushu, a indiqué que la demande pour du wagyu halal progressait dans les restaurants de barbecue et les hôtels.

Les producteurs de bœuf wagyu espèrent aussi que les exportations de wagyu halal progressent, suite à la levée de l’embargo sur la viande bovine japonaise en novembre 2017.

Nishiawa Beef et Zenkai Beef sont 2 des 6 établissements certifiés halal pour la Malaisie, l’Indonésie et les Emirats Arabes Unis. Leurs exportations vers la Malaisie (depuis novembre 2017) restent minimes, mais les commandes progressent.