irish Water, l’agence nationale de l’eau, peine à convaincre la commission sur le logement, la plannification et le gouvernement local de la nécessité d’investir 18 Mds EUR dans de nouveaux équipements. L’analyse menée par Irish Water appelle également à la création d’un pipeline long de 170 km (pour un coût de 1,3 Md EUR) entre la Shannon et Dublin afin d’alimenter la ville en eau. Si la croissance de la population est prévue à 2%, Irish Water ne sera plus capable d’alimenter la ville en eau d’ici 2025.

Une analyste indépendante, engagée par la Commission contredit ces données. Selon Mme Emma Kennedy, la création d’un pipeline ne règlera en rien le problème d’approvisionnement en eau. La tuyauterie dublinoise est juste trop vieille et l’ajout d’un volume d’eau de la Shannon ne risque que d’endommager encore plus ces installations fragiles. Selon Mme Kennedy, le taux de fuites pour Dublin est estimé à 57%, il n’est que de 37% selon Irish Water. Un TD SF appelle à la conduite d’une analyse indépendante sur la création de ce pipeline.

Pour de plus amples informations consulter:

https://www.irishtimes.com/news/environment/irish-water-says-it-needs-18bn-to-improve-infrastructure-1.3474305

https://www.irishtimes.com/news/environment/shannon-water-scheme-opponents-accuse-irish-water-of-making-false-statements-1.3474217