L’embargo qui frappe le Qatar prive le pays de l’accès frontalier avec l’Arabie Saoudite qui lui permettait d'assurer 40% de son approvisionnement en denrées alimentaires.

L’Iran a déjà affrété plusieurs avions pour fournir des fruits et légumes au Qatar et déjà acheminé par voie aérienne au moins 350 tonnes. L’Iran se déclare prêt à continuer à approvisionner le Qatar aussi longtemps qu’il en aura besoin.

L’iran, la Russie et la Turquie plaident en faveur de la mise en place de négociations avec les pays qui ont rompu les relations diplomatiques avec le Qatar ( Arabie Saoudite, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis …)pour mettre fin à cette situation.