Face aux tensions entre les États-Unis et l'Iran, et au blocage possible du Détroit d'Hormouz, le conseil des ministres irakien vient d'approuver la construction d'un oléoduc pour exporter 2 millions de barils par jour depuis Bassorah jusqu'à Aqaba, via Haditha, dans le nord-ouest du pays.