Dans le but d’améliorer le facteur de productivité du sel en Indonésie, les opérateurs locaux sont amenés à adopter des méthodes plus opérationnelles et outils plus sophistiqués pour une production en tombée de chaîne mécanique inférieur à 4 jours.

A ce jour, cette dernière est dépendante des conditions météorologique à tendance défavorable, amenant un temps de récolte avoisinant les 14 jours.