De par sa situation géographie, un des défis majeurs auquel fait face l’Indonésie est l’amélioration de la chaîne logistique de son archipel, pour cela, de nombreux projets d’infrastructures sont portés par des entreprises publiques.

A l’image des 1 794 km d’autoroutes qui seront construits en 2019, ou des 27 nouveaux ports commerciaux et des 7 nouveaux aéroports déjà construits depuis 2015.

Tous ces projets d’infrastructures portées par les entreprises publiques ont permis à l’Indonésie d’améliorer ses performances logistiques ces 5 dernières années, même si le chemin est encore long pour égaler les pays voisins comme Singapour, la Malaisie et la Thaïlande.

En plus de réduire les temps de trajets et les coûts logistiques, les nouvelles routes à péage sur les îles de Java et Sumatra participent à la stimulation des activités économiques et à la création d’emplois.

D’année en année, le gouvernement a augmenté le budget alloué pour la construction/réhabilitation des infrastructures, qui devrait représenter un total de 29,6 Mds USD en 2019.

Afin de financer ce développement, le gouvernement indonésien encourage les entreprises publiques à trouver d’autres sources de financement que les prêts bancaires tels que la titrisation transfrontalière et l’émission d’obligations vertes.