Le résultat de l’application du programme JKN (couverture sanitaire) sur les agents de santé, maintenant de plus en plus répandus, produit une diminution du taux de mortalité maternelle et du nouveau-né, ainsi que du nombre de retard de croissance chez les enfants (de 37,2% en 2013 à 30,8% en 2018).

La tâche du gouvernement ne comprend pas seulement la fourniture des aliments supplémentaires ou des comprimés d’exhausteur de sang pour les adolescents, il doit également être disponible pour les interventions sensibles. Cela signifie que le Ministère de la Santé doit pouvoir accéder à l'eau potable, améliorer la situation sanitaire général au sein des cliniques et veiller à la disponibilité des matériels médicaux.