Aujourd’hui, les capacités de production de médicaments dans les pays membres de l'Organisation de la Conférence Islamique (OCI) restent faibles. Par conséquent, leur dépendance aux médicaments importés de pays non membres de l'OCI est forte.

Seuls quelques pays membres de l'OCI possèdent des capacités de production de médicaments et de vaccins, à savoir l'Indonésie, l'Iran, le Sénégal, l'Ouzbékistan, le Bangladesh, la Tunisie et l'Égypte. Dans un contexte d’accès aux médicaments et vaccins qui s’étend, la production de de vaccins Halal devient un enjeu de premier ordre.

L’Indonésie se positionne sur ce créneau en forte progression des médicaments et vaccins Halal. La société pharmaceutique d'Etat Bio Farma en est une parfaite illustration. Elle fournira 4 millions de flacons supplémentaires de vaccins DPT-Hb-Hib pour soutenir le programme gouvernemental de vaccination contre les épidémies (ORI) en 2018. Les vaccins produits par Bio Farma sont utilisés dans plus de 140 pays, principalement dans des pays en développement, dont 49 sur les 56 pays de l'OCI.