Le ministère de l’énergie a approuvé le plan 2019-2028 de développement de la capacité électrique de l’opérateur public PLN (le RUPTL) qui prévoit une simplification des procédures pour les projets d’énergies renouvelables. Auparavant, les projets de centrales énergies renouvelables devaient attendre d’être inclus dans le RUPTL (publié annuellement). Ils pourront désormais être mis en oeuvre sans attendre la publication du document officiel. Le RUPTL 2019-2028 prévoit un mix électrique s’appuyant sur 23 % d’énergies renouvelables en 2025 (contre 12 % en 2018) et le développement de la filière gaz pour qu’elle représente une part minimale de 22 % (contre 23 % en 2018) du mix électrique.