L’Indonésie a critiqué le projet des Etats-Unis de punir les exportateurs indonésiens de viande et de produits à base de viande.

Le gouvernement des Etats-Unis a demandé à l’OMC d’augmenter les droits de douane des importations indonésiennes générant un revenu de 350 millions USD, correspondant à la valeur du marché de viande exportée par les Etats-Unis vers l’Indonésie perdu en 2017 en raison des restrictions commerciales imposées par Jakarta.

Cette décision des Etats-Unis comprend un embargo sur tous les abats bovins (à l’exception de la langue et de la queue de bœuf), sur toutes les découpes secondaires (dont jumeau, gîte, tranche grasse), les carcasses de bœuf, et certaines découpes de volaille.