Le Gouvernement régional de Jakarta souhaite développer des installations de transit des déchets dangereux et toxiques (B3), car chaque année, les déchets électroniques produisent 3 tonnes de B3. Il existe également d'autres types de déchets, tels que les déchets médicaux, qui sont collectés par les établissements de santé avant d'être traités par des tiers. Le Gouvernement régional de Jakarta veut s'assurer qu’ils ne se mélangent pas avec d'autres déchets.