Olam investit 300 Mds XAF (457,347 M EUR) pour faire du Gabon le leader africain de la production d’huile de palme.

Le groupe singapourien a injecté ces fonds dans le développement de trois palmeraies dans le sud du Gabon. Cet investissement permettra de produire 250 000 tonnes d’huile de palme à l’horizon 2025. Ce qui, projette la société agro-industrielle, permettra au Gabon de devenir le leader dans le domaine de la production d’huile de palme en Afrique d’ici une dizaine d’années.

Pour y parvenir, l’entreprise a acquis plus de 43 000 hectares de terres dans trois localités du sud du Gabon : Mboukou, Moutassou, et Manji. Dans ces trois localités, la multinationale développe respectivement 15 884 ha, 14 114 ha et 8300 ha de palmeraies. Soit 38 300 hectares de palmier à huile plantés sur une prévision globale de 43 300 ha.

Sur le site de Moutassou, la société Olam Gabon a engagé la construction d’une usine de transformation d’huile de palme sur une superficie de 7 ha. La structure d’une capacité de traitement de 90 tonnes de régimes de noix de palme à l’heure, exprime des besoins énergétiques qui plafonnent à 1,8 MW.