Tout au long de l’exercice 2017, l’agriculture a généré 2 047 emplois dont 799 pour l’agriculture familiale tandis que l’agro-industrie réalisait 1 248 emplois. La performance de l’agro-industrie selon le ministère de l’Economie est imputable à l’augmentation de 14% des surfaces cultivées par rapport à l’exercice 2016.

La filière du palmier à huile est la grande bénéficiaire de cette conjoncture favorable qui a porté la production de ce secteur à 76%.

Avec l’opérationnalisation des phases 2 du projet de développement et d'investissement agricole au Gabon (Prodiag) et du projet de développement agricole et rural (Pdar), ainsi que du programme Graine, le gouvernement compte parvenir à l’objectif de 4 000 emplois agricoles, cette année.

Le Prodiag 2 bénéficiera d’un financement de 21 Mds XAF (32,014 M EUR) de l’AFD, tandis que le Fonds d’investissement et de développement agricole (Fida) apportera un appui de 13 Mds XAF (19,818 M EUR) au PDAR. Cela permettra à l’agriculture rurale de progresser dans la création d’emplois et l’augmentation des rendements.

Le Programme Graine, quant à lui, sera soutenu par la BAD à concurrence de 66,6 Mds XAF (101,531 M EUR) cette année. Des investissements qui pourraient, selon la direction générale de l’agriculture, porter les emplois agricoles à 4 000 dont 3 000 du développement des agro-industries et 1 000 de l’agriculture familiale.