French Fab Days - Cameroun

10 - 11 oct. 2022
Douala, Cameroun
Sur devis

Avec la crise de sanitaire de Covid-19, le PIB s’est contracté de 2,4 % en 2020 (donnée BAD) contre 3,7 en 2019. Toutefois, les perspectives sont bonnes sur les années 2021 et 2022 pour une croissance prévisionnelle de 3,5 % et 4 % respectivement. Les facteurs exogènes tels que la reprise de l’économie mondiale et du commerce international devraient soutenir cette croissance.

Sur le plan endogène, le soutien de l’Etat et de ses partenaires au développement fait naitre depuis quelques temp de nombreux projets. Dans la minoterie par exemple, des projets d’extension d’usines pour accroitre la capacité de production et faire face à la demande. Le secteur brassicole n’est pas en reste avec des investissements dans la production et la commercialisation de la bière et des boissons gazeuses ou encore les projets de montage d’unités industrielles pour la transformation des produits tel que la volaille, la viande de bœuf, miel etc. Outre ces projets d’extension et de création, les projets de maintenance d’équipements sont également envisagés.

Le Cameroun compte de nombreux distributeurs de matériels et équipements industriels nationaux et internationaux à même de nouer des partenariats avec les marques françaises. Dans le cadre des accords de partenariat économique signés entre le Cameroun et l’UE, le démantèlement des droits de douanes affecte de nombreux équipements industriels et incite les investisseurs à s’approvisionner en Europe. Cet accord commercial permet aux industriels d’acheter à taux réduits.