French Bluetech Booster @ NOR-SHIPPING 2021 - Norvège

1 - 4 juin 2021
Oslo, Norvège, Finlande
Sur devis
Demander un devis

Norvège

• La Norvège détient la 5ème flotte commerciale au monde et la 2ème plus large flotte offshore mondiale.

• Le secteur maritime est le 2ème secteur le plus important en terme d’apport au PIB de l’économie norvégienne après le secteur des hydrocarbures.

• Véritable laboratoire mondial pour les technologies les plus avancées et vertes (électrique, hydrogène et ammoniac)

La Norvège vise à devenir un acteur industriel important dans le transport maritime électrique et intelligent. Le premier ferry électrique au monde, l’Ampere, a été développé en Norvège en 2015. Des projets pilotes de bateaux autonomes sont en cours.

• Malgré la chute du prix du baril entrainant une réduction significative des investissements, les chantiers navals en Norvège ont réussi à s’adapter à ces changements en se requalifiant sur d’autres segments, tels que : Short-Sea (cabotage) et bateaux de travail.

• Lancement du plan « Blue Opportunities », nouvelle stratégie pour les océans (2019) avec objectif de réduire les émissions maritimes de CO2 de 50% d’ici 2030

Dès 2026, l’accès aux fjords sera limité aux navires zéro émission.

Finlande

Le pays a développé une compétence mondiale dans les chantiers navals, que ce soit les bateaux de croisière, les ferries ou les bateaux brise-glace. L’industrie maritime est un secteur industriel majeur de l’économie finlandaise. La Finlande compte dix chantiers navals dont les principaux sont Meyer Turku et Helsinki Shipyard

Le chantier de Meyer Turku qui se spécialise dans les grands paquebots de croisière à propulsion LNG construit actuellement le Mardi Gras (180 0000 GT), premier des deux nouveaux paquebots commandés par Carnival Cruise Line et le Costa Toscana (185 000 GT) dont la livraison est prévue 2021.

Avec près de 12,2 millions de passagers accueillis en 2019, Helsinki est pour la 3ème année consécutive le premier port d'Europe pour le trafic de passagers

L’accélération de la transformation numérique de l’industrie maritime avec une focalisation croissante sur la numérisation et les nouvelles technologies offre de réelles opportunités pour les entreprises du secteur.

La Finlande se positionne comme précurseur dans ce domaine avec comme objectif l’utilisation des navires autonomes sur la mer Baltique d’ici trois ans et le trafic maritime commercial autonome avant 2025.

Contact : CHAMBRE DE COMMERCE FRANCO-NORVÉGIENNE

ccfn@ccfn.no