Les dossiers thématiques et sectoriels Business France

Profitez des études déjà réalisées sur vos concurrents, sur les attentes et l’évolution de vos marchés, pour élaborer votre stratégie marketing et mettre en place votre plan d’action commerciale.

Le marché des transports ferroviaires et urbains en Amérique du Nord 2017
14/02/2017

En Amérique du Nord, les transports ferroviaires sont historiquement dominés par les activités de fret. Aux États-Unis, 60% des marchandises transitent ainsi par le rail, contre moins de 20% en France. Quant au Canada, 95% des revenus du transport ferroviaire proviennent des activités de transport de marchandises. Le transport de passagers par rail demeure moins développé sur la zone et est très en retard par rapport aux pays d’Europe de l’Ouest. Les trains de passagers doivent essentiellement opérer sur des lignes non électrifiées conçues pour le fret, qui sont la propriété des compagnies de fret ferroviaire. Le transport ferroviaire de passagers et de marchandises présente donc de bonnes perspectives de croissance au cours des prochaines années. Concernant l’utilisation des transports publics aux États-Unis et au Canada, elle connait actuellement une augmentation, en raison notamment de l’impératif de réduire l’empreinte écologique et la tendance d’habiter en ville plutôt qu'en banlieue, ce qui oblige la population nord-américaine à changer ses habitudes. De nouvelles infrastructures et de nombreux projets sont donc mis en place pour répondre à la demande croissante des utilisateurs. Aux États-Unis le taux de fréquentation des transports urbains a augmenté 10% ces dernières années. Rédigée par le réseau Business France en Amérique du Nord, cette étude a pour objectif d’apporter un éclairage sur le marché des transports ferroviaires et urbains aux États-Unis et au Canada ainsi que ses acteurs, afin de vous permettre d’envisager un éventuel projet commercial ou industriel sur ce marché.

Le marché des ITS en Italie 2017
31/01/2017

Le marché des ITS en Italie représente un volume d’1,5 milliard d’euros. Cette valeur a triplé depuis 2004. Les acteurs institutionnels sont nombreux : Ministère des Transports et des Infrastructures, l’Association TTS (Telematica, Trasporti e Sicurezza), le Comité de coordination des initiatives en matière d’ITS, mais également des acteurs privés, tels qu’AlmavivA, Leonardo, Solari Udine, FCA, ACI, Trenitalia, etc. Dans la continuité du Plan d’actions pour le déploiement de systèmes de transport intelligents en Europe, élaboré par l’Union européenne en 2008, le gouvernement italien a adopté, le 1er février 2013, un Décret ministériel portant sur la diffusion des ITS en Italie. Ce Décret constitue aujourd’hui la base méthodologie et opérationnelle du Plan d’Action National des ITS. Il dresse à la fois le constat des enjeux auxquels l’Italie doit faire face en matière de mobilité et d’aménagement du territoire, et propose des solutions innovantes parmi lesquelles de nombreuses applications de transport intelligent. Le secteur est porté principalement par les segments suivants : - les technologies pour les véhicules connectés ; - les systèmes de contrôle et de gestion du trafic ; - l’info-mobilité. Après une présentation générale du pays et de son économie, cette étude abordera la gouvernance en matière de transports, les secteurs porteurs et les projets identifiés en termes de transport. Ces informations sur le marché seront complétées par une synthèse des clés d’entrée, des recommandations et un listing d’adresses utiles.

Le marché des ITS en Russie 2017
24/01/2017

La Russie occupe un vaste territoire de plus de 17 millions de km². C’est aussi l’un des pays les moins concentrés économiquement, avec une répartition très inégale de la population et des ressources naturelles. En parallèle, le pays est fortement urbanisé : la population est principalement répartie dans les grandes villes de la partie européenne du pays. Actuellement, 15 villes russes comptent plus d’un million d’habitants. Le réseau d’infrastructures très étendu fait face à des besoins de réhabilitation et nécessite de lourds investissements, notamment en vue de la coupe du monde de football de 2018. Les infrastructures aéroportuaires, ferroviaires et routières sont les premières concernées. Un ambitieux programme de développement des infrastructures de transport a été adopté pour la période allant de 2016 jusqu’en 2030, destiné à améliorer la situation dans ce secteur. Le développement des infrastructures de transports, la stimulation de la mobilité et l’amélioration de la sécurité dans les transports étant considérés comme des objectifs prioritaires de l’État, le marché russe des ITS est un marché en plein développement.

Le marché des hydrocarbures en Asie du Sud-Est 2016
10/01/2017

Traditionnellement producteurs et exportateurs d’hydrocarbures, les pays d’Asie du Sud-Est doivent désormais relever de nouveaux défis. La très forte croissance de leurs besoins, qui surpasse nettement celle de la production, ainsi que la maturité des champs d’hydrocarbures dans beaucoup de pays de la zone ont engendré une augmentation des importations. La région est ainsi largement dépendante des importations de pétrole, mais aussi à plus long-terme de gaz naturel. Si environ 90% de la production de combustibles fossiles en Asie du Sud-Est est dominée par les pays qui détiennent les ressources à savoir l'Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande ou bien encore le Vietnam, la Birmanie est, quant à elle, relativement sous-explorée alors que son potentiel de croissance notamment en termes de production de gaz est réel. La disponibilité des infrastructures sera un facteur déterminant pour les futures activités d'exploration et la croissance de la production. En effet, beaucoup de zones de production de gaz de l'Asie du Sud-Est sont situées loin des centres de demande. Par ailleurs, au niveau du pétrole, la dynamique est depuis les années 90 plutôt stagnante, voire décroissante, en raison principalement de l’arrivée à maturation des sites de production et du manque de nouvelles découvertes. Cette étude a pour objectif de vous fournir les chiffres clés, de présenter les projets, les acteurs et les besoins des marchés analysés afin de vous permettre de cerner rapidement le potentiel de chaque pays.

Le marché de la santé en Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis 2016
16/12/2016

Le marché de la santé dans les pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) devrait croître à un taux annuel de 12 % et ainsi atteindre 69,4 Mds USD en 2018, contre 43,9 Mds USD en 2015. La demande en soins continuera d’augmenter au cours des cinq prochaines années, soutenue par une croissance rapide, le vieillissement de la population et le développement des maladies chroniques, liées aux modes de vie. Le secteur de la santé en Arabie saoudite et aux Emirats Arabes Unis est un marché prometteur et dynamique, soutenu par des programmes de santé gouvernementaux et des projets immobiliers conséquents. Ce document donne un aperçu des évolutions et des enjeux du secteur de la santé dans ces 2 pays, tout en présentant les opportunités pour l’offre française et les grands projets en cours.

Le marché des ITS en Algérie 2016
19/12/2016

Le marché algérien des ITS est appelé à connaitre de réels développements au cours des prochaines années, en faveur de la mise en service de nouvelles infrastructures de transports : métro, tramways, lignes ferroviaires, etc. En effet, jusqu’à présent les autorités algériennes devaient s’appliquer à rattraper le retard en matière de systèmes de transports collectifs et de réseaux routiers et ferroviaires. Cette modernisation est accompagnée de la mise en place d’un cadre réglementaire et institutionnel, avec la mise en place, en 2014, de l’Autorité Organisatrice des Transports urbains à Alger. Ces deux composantes constituent les bases nécessaires pour la prise en charge des besoins de mobilité par le déploiement de solutions intelligentes de transport. Après une présentation générale du pays et de son économie, cette étude abordera la gouvernance en matière de transport, les secteurs porteurs et les projets identifiés en termes de transport. Ces informations sur le marché seront complétées par une synthèse des clés d’entrée, des recommandations et un listing d’adresses utiles.

Le marché du nautisme en Italie et aux Pays-Bas 2016
21/11/2016

L’Italie et les Pays-Bas figurent parmi les grandes nations du nautisme de plaisance, notamment reconnues pour leur production de super-yachts aux finitions luxueuses. Avec un chiffre d’affaires de 2,9 milliards d’euros, l’Italie qui assure 43 % de la production mondiale de super-yachts, est considérée comme le leader mondial sur ce segment, aussi bien en termes de quantité de commandes que de longueur de projets en construction. Quant aux Pays-Bas, avec 19 % du chiffre d’affaires mondial réalisé, ils se situent au deuxième rang en termes de production de super-yachts (bateaux de plus de 24 m) et au 1er rang mondial sur le créneau des super-yachts de plus 40 m. Des prévisions optimistes sur le dynamisme de la demande intérieure dans chacun de ses 2 pays laissent présager de belles opportunités pour les constructeurs et équipementiers français. Cette étude dresse l’état du marché du nautisme de plaisance dans ces 2 pays où l’offre française est appréciée et recherchée sur des segments d’activités innovants, à forte valeur ajoutée.

Le marché des ITS en Suisse 2016
17/11/2016

L’industrie ferroviaire est une priorité pour la Confédération, qui devrait investir 11,9 milliards d’euros dédiés au financement de l’exploitation et du maintien de la qualité de l’infrastructure ferroviaire pour la période 2017 à 2020 (soit 2,1 milliards de plus qu'entre 2013 et 2016). En ce qui concerne les ITS, les investissements ETCS réalisés et concrètement planifiés ont été estimés à environ 1,08 milliard d’euros. Le marché des ITS en Suisse compte de nombreux acteurs institutionnels : Office fédéral des transports, Office fédéral des routes, Office fédéral du développement territorial, etc. Le marché compte également des acteurs privés, tels que Dynamic Test Center AG, l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, Mobility car sharing, etc. Le marché suisse des véhicules autonomes connait une croissance récente et importante. De plus, trois des cinq principaux projets ITS en Suisse concernent des tests de minibus, navettes et voitures intelligents. Ainsi, il existe un réel potentiel de développement pour les opérateurs français souhaitant se positionner dans ce domaine. Dans les domaines du stationnement, de la gestion du trafic ou de la sureté dans les transports l’offre suisse est structurée mais il existe des opportunités pour des entreprises françaises qui proposeraient des solutions innovantes. Notamment pour celles qui offrent des solutions d’assistance à la recherche de place de stationnement pour les véhicules de livraison, de protection des usagers des véhicules deux roues, ou encore, de gestion du trafic des transports collectifs.

Le marché des ITS au Brésil 2016
27/10/2016

En 2012, le gouvernement fédéral a mis en place une loi ayant trait à « la Politique Nationale de Mobilité Urbaine ». Cette loi intime aux municipalités de plus de 20 000 habitants à mettre en place un plan de mobilité urbaine. Cette mesure a engendré un réel investissement de la part des municipalités dans le développement des réseaux de transports publics et individuels non motorisé. Le secteur public ainsi que le secteur privé a compris l’importance de la mise en place de technologies ITS pour le développement des villes plus intelligentes et durables. Ainsi, le marché des ITS est en pleine expansion au Brésil et ouvre de vraies perspectives de marché pour les entreprises françaises. Par ailleurs, le Brésil est un pays à dimension continentale, disposant de grandes métropoles comme São Paulo et Rio de Janeiro, qui doivent faire face à des enjeux urbains importants. En outre, les enjeux de circulation entre les régions demeurent aussi un défi à relever et ce, avec l’appui des services et produits ITS innovants. Aujourd’hui, le développement d’infrastructures (ferroviaires, aéroportuaires, urbaines) et la mise en place des réseaux de télécommunication faisant appel aux technologies de l’information sont considérés comme prioritaires et indispensables. En l’absence d’une offre locale structurée, le marché réserve de belles opportunités en perspective pour le savoir-faire français. L’application de la loi de mobilité urbaine promue par le gouvernement fédéral en 2012 contraint les municipalités et les gouvernements des États à moderniser les infrastructures existantes et développer l’aménagement des villes, rendant la thématique des ITS incontournable.

Le marché de l'aéronautique en Corée du Sud, au Japon et à Taiwan 2016
07/11/2016

.

Les clés de l’implantation au Japon 2016
27/10/2016

Troisième économie mondiale, premier créditeur mondial, le Japon demeure une puissance de premier plan et un marché incontournable en Asie, en dépit du rattrapage des grands émergents dont la Chine. Il représente à lui seul 5,8 % du PIB mondial (en 2014), et affiche quasiment un plein emploi (taux de chômage de 3,2 % au printemps 2016) malgré un taux de croissance relativement modéré (+0,5% en 2016). Avec près de 127 millions d’habitants, le marché japonais est un marché mature, sophistiqué et dont la forte dynamique est soutenue par un niveau de vie parmi les plus élevés de la planète. Longtemps considéré comme un marché fermé, il s’intègre de plus en plus dans le processus d’internationalisation de l’économie mondiale, comme en témoigne le lancement en mars 2013 des négociations d’un accord de libre-échange avec l’Union européenne et la signature du Partenariat Transpacifique en octobre 2015. Le pays a su réfléchir aux limites de son modèle de développement et modifier ses orientations stratégiques en s’ouvrant aux technologies étrangères depuis le séisme du 11 mars 2011. Ces évolutions sont autant d’opportunités pour des sociétés ou des entrepreneurs qui sauront répondre aux nouvelles attentes japonaises. Ceci est d’autant plus vrai que la France bénéficie au Japon d’une belle image dans les domaines de la mode et de la gastronomie, mais aussi d’une reconnaissance croissante dans les domaines de l’industrie, de la santé, des technologies ou de l’innovation. Le cadre de l’implantation elle-même reste assez proche de celui de la France, tant sur les formes juridiques que peut prendre une implantation au Japon que sur l’environnement fiscal et juridique japonais. La seule difficulté consiste finalement à bien comprendre et aborder le marché japonais, à savoir y communiquer et identifier les bons partenaires. L’objectif de ce guide est de vous en donner les clés, notamment grâce à une partie novatrice entièrement dédiée aux méthodes de communication propres au Jap

Le marché des ITS en Côte d'Ivoire 2016
07/11/2016

Le secteur du transport en Côte d’Ivoire connaît de nombreuses difficultés : les congestions urbaines, l’insécurité routière, les difficultés d’accès au transport public, les surcharges, un parc auto vieillissant, les émissions massives de CO2, etc. En effet, la route demeure le mode de transport dominant, avec plus de 80% du trafic urbain, interurbain et inter-états de marchandises et de voyageurs. Abidjan, la capitale économique, est confrontée à une démographie galopante et à un manque insuffisant des moyens de déplacement. Elle enregistre un déplacement quotidien d’environ un million de personnes par jour, avec, pour conséquence, une forte répercussion sur la circulation des personnes et des biens. Ces difficultés impactent négativement le processus de développement entamé par le Gouvernement. Afin d’y faire face, il serait judicieux que le développement du secteur du transport intègre les principes du « Transport intelligent ». Les ITS sont la résultante d’une prise de conscience des acteurs du transport et d’une forte volonté des autorités politiques. Le ministère des Transports a organisé les 9 et 10 mai 2016, un atelier sur la politique des transports urbains dans le district d’Abidjan avec un focus sur le transport multimodal. Le secteur du transport est structuré en transport urbain, interurbain, lagunaire et ferroviaire. Le transport urbain collectif structuré est caractérisé par la présence d’un seul acteur public à Abidjan : la Société des Transports Abidjanais (SOTRA). Il n’existe pas de système multimodal de transport, ni de système de billettique développé dans le pays. La billettique est un sujet d’actualité, de même que les ITS en général. Elle intéresse de plus en plus les autorités et les acteurs du transport dans le cadre de projet de transport multimodal. Le développement du transport interurbain fait suite à une série de réformes entreprises, qui ont eu pour effets l’émergence de plusieurs micro-gares routières et la création de sociétés de t

Voir plus
Contact Business France