Les Analyses et Potentiels de Marchés Business France

Une aide à la décision, qui vous permet de mesurer le potentiel et les perspectives de vos marchés cibles : panorama des marchés, offre et demande, menaces, opportunités et perspectives, conseils et infos utiles...

Le marché des vins, spiritueux et bières en Norvège 2017
09/06/2017

Le marché des vins et spiritueux en Norvège est fortement influencé par les produits français. Selon les estimations du Vinmonopolet, les vins français représentent 16 % des parts de marché en 2016. Les vins rouges totalisent un peu plus de 10 % des ventes, les blancs, 27 %, et les rosés 40 %. Les vins pétillants représentent eux, 21 % dont 8 % pour la seule appellation Champagne. Les ventes de spiritueux ont enregistré une baisse de 4 % en 2016. En 2016, les ventes totales d’alcool ont augmenté de 2,4 %. Les ventes relevées uniquement dans les points de vente du Vinmonopolet sont, elles, restées stables avec une baisse des ventes de vin rouge et une croissance pour les vins blancs, les rosés et les pétillants. Pour les alcools forts, on constate une baisse des ventes pour le Cognac et autres eaux de vie avec une légère croissance pour le whisky et l’aquavit. A noter que la croissance des ventes la plus élevée dans les magasins du Vinmonopolet a été enregistrée pour les produits sans alcool avec une croissance de 25 % des ventes, de 2015 à 2016. Lors du 1er semestre 2016, les ventes de vin dans les points de vente du Vinmonopolet ont enregistré une croissance de 2,2 %, grâce à de bons résultats des ventes en mai et juin. Au cours du 2ème semestre, on peut constater une légère baisse des ventes, engendrée par une stabilité de celles-ci. Caractérisé par la présence d’un monopole d’état et un pouvoir d’achat du consommateur parmi les plus élevés au monde, le marché norvégien offre sans conteste de belles opportunités d’affaires. Avec une présentation complète de la filière des vins et spiritueux en Norvège, cette étude détaille tous les points à connaître pour aborder efficacement ce marché : consommation et tendances, statistiques d'importations, circuits d'importation et de distribution, prix, atouts/handicaps/perspectives pour l’offre française et conseils aux exportateurs, presse, sites ou contacts utiles.

Le marché des produits cosmétiques en Corée du Sud 2017
22/06/2017

La Corée du Sud est le 3ème marché d’Asie-Pacifique pour les produits cosmétiques, avec des ventes atteignant plus de 13 821 Mds KRW en 2016 (11,46 Mds EUR). Sur ce marché mature, les produits français bénéficient d’une excellente image, et la France, est avec 21,8 %, le 2ème pays d’importation de produits cosmétiques en Corée, derrière les Etats-Unis. Ce document dresse l'état du marché des cosmétiques en Corée du Sud, tous segments confondus, en soulignant les opportunités pour l'offre française.

Le marché des vins et spiritueux à Singapour 2017
15/06/2017

Micromarché moderne et multiculturel, Singapour est un marché au cœur de la région asiatique. Ouverte sur le monde par son histoire et sa culture, sa population de 5,6 millions d’habitants a adopté un mode de vie occidentalisé, habituée aux influences et produits provenant du monde entier. Avec ses infrastructures développées et efficaces, la Cité-Etat est rapidement devenue une véritable plaque tournante logistique, redistribuant ses importations vers toute la région Asie-Pacifique. Bien que déjà mature, le marché des vins et spiritueux singapourien demeure dynamique, avec une consommation qui continue d’augmenter tous les ans. Singapour abrite un vivier de consommateurs à la recherche de produits originaux et disposant d’un niveau de vie largement supérieur à la moyenne asiatique. Le potentiel de ce marché est renforcé par la présence d’une importante communauté d’expatriés, bénéficiant d’un pouvoir d’achat élevé, et par des arrivées massives de touristes (16,4 millions en 2016). Caractérisée par une concurrence intense et variée, ce marché peut continuer à accueillir de nouveaux produits, à condition de définir une stratégie marketing adaptée et bien travaillée en amont. Ce potentiel, conjugué à un positionnement géographique idéal, font de Singapour une vitrine incontournable dans la région et un marché test pour s’y développer.

Le marché des vins, bières et spiritueux au Danemark 2017
15/06/2017

Au Danemark, la consommation individuelle de vins est globalement stable et son niveau est élevé pour un pays non producteur : 33,6 litres/an/habitant en moyenne. Le marché danois des vins et spiritueux est totalement libre (absence de monopole) avec une TVA de 25%. Il est dominé par les vins italiens qui ont des parts de marché de 20,5% en volume et 27,1% en valeur contre 12,3% en volume et 21,2% en valeur pour les vins français qui se placent en 2ème position en valeur et en 4ème position en volume. La part de marché française est en baisse depuis quelques années suite au leadership des vins italiens qui se maintient depuis 2010 et la croissance des vins espagnols et notamment sud-africains (+68% de 2006 à 2015 pour les vins sud-africains). Le Danemark est notre 15ème client en ce qui concerne l'exportation de vins.

Le marché des industries agroalimentaires en Algérie 2017
22/05/2017

L’Algérie souhaite privilégier le développement de la production dans les secteurs fortement déficitaires (céréales, lait, viandes) et encourager la transformation locale. L’objectif du Gouvernement algérien est de réduire la dépendance vis-à-vis de l’étranger, en veillant à ce que le marché intérieur soit suffisamment approvisionné et à des prix acceptables. Il mène ainsi une politique de baisse des importations en leur substituant des productions locales. Pour accompagner cette dynamique de développement de l’industrie locale, l’Algérie a besoin de savoir-faire et d’équipements. Cela génère une demande en lignes complètes de production et une ouverture aux partenariats industriels, technologiques ou autres, avec des sociétés étrangères.

Le marché maritime en Norvège 2017
09/06/2017

Dans le secteur maritime, l’industrie norvégienne jouit d’un bel héritage, dont les origines remontent à l’Âge des Vikings. Le pays dispose d’une longue tradition d'activités maritimes, qui a toujours constitué une part importante de son économie et de sa culture, en raison de son emplacement et de son histoire. Le développement s’est poursuivi avec force avec la ligue hanséatique, du 19ème siècle jusqu’à ce jour. La Norvège reste l'une des plus grandes industries maritimes dans le monde. De nombreux défis restent cependant à relever : la santé de l’industrie maritime subira un impact direct en raison de plusieurs facteurs : la fluctuation des prix du pétrole, les défis mondiaux du climat, ou encore les tendances politiques mondiales. Aujourd'hui, l'industrie est plus forte que jamais : la Norvège détient la 5ème flotte commerciale au monde et la 2ème plus large flotte offshore mondiale, après les États-Unis, et est dotée des navires les plus avancés en termes de haute technologie.

Le marché de la santé au Brésil 2017
05/05/2017

9ème puissance économique mondiale, le Brésil est un pays de 203 millions d’habitants, qui a été marqué ces dernières années par une augmentation du pouvoir d'achat de sa population, entrainant une demande croissante des Brésiliens en services de santé. Il existe des opportunités réelles pour les fabricants français qui offriraient des produits intégrant une technologie innovante, des médicaments dits de première ligne, sophistiqués et à forte valeur ajoutée. Souffrant d’une déficience en savoir-faire et en technologie, le secteur des biotechs recherche également des partenaires internationaux. Cet ouvrage présente un panorama du secteur de la santé au Brésil dans sa totalité, incluant le secteur pharmaceutique, des biotechnologies, ainsi que celui des équipements médicaux.

Le marché du machinisme agricole et des équipements pour les industries agroalimentaires au Maroc 2017
04/04/2017

L’agriculture représentait 10 % du PIB national en 2016. Ce secteur emploie 35 % de la population active totale et jusqu’à 78 % des actifs en milieu rural, ce qui lui confère une influence considérable sur l’ensemble de l’économie marocaine. Le secteur agroalimentaire, quant à lui, est un pilier de l'industrie marocaine. Il contribue à hauteur de 8,4 % du PIB national et regroupe 25 % des employés des industries marocaines. Depuis quelques années, la modernisation de ces secteurs clés de l'économie marocaine est l’un des objectifs majeurs des autorités publiques. Ces dernières ont ainsi mis en œuvre deux plans nationaux : le Plan Maroc Vert qui a pour ambition de moderniser l'agriculture pour en augmenter la productivité et assurer une production croissante et régulière en dépit des aléas climatiques et le Plan d’Accélération Industrielle, qui vise à moderniser, développer et valoriser l'industrie agroalimentaire. La production de machines agricoles et d'équipements agroalimentaires étant quasi-inexistante au Maroc, ces produits sont essentiellement importés. Les pays européens sont les principaux fournisseurs du Royaume. La France est le troisième fournisseur d'équipements agricoles du Maroc et l’un des principaux pour les équipements agroalimentaires. Ces marchés présentent de réelles opportunités de développement et l'arrivée d'acteurs non européens (Turquie, Inde, Chine) a considérablement renforcé l’offre. Pour se distinguer sur ce marché concurrentiel, les sociétés françaises devront adapter leurs offres aux exigences des clients marocains et mettre en place un effort commercial adéquat.

Le marché de l'aéronautique en Amérique du Nord 2017
20/04/2017

Que l'on évoque l'aviation commerciale, d'affaires ou légère, les hélicoptères ou encore les drones, l'Amérique du Nord figure toujours au premier rang mondial, aussi bien en termes de marché que d'exportations. Les nombreux challenges technologiques de ce secteur (économie de carburant, réorganisation du trafic aérien, enjeu de sécurité) sont autant d'opportunités pour les acteurs locaux de conserver leur avance, notamment face à l’arrivée sur le marché de nouveaux concurrents. Des programmes ambitieux, auxquels participent bon nombre d’entreprises françaises, à différents rangs d’approvisionnement, sont actuellement en phase de développement plus ou moins avancée. Cette étude a pour objectif d’apporter un éclairage sur le développement du marché aéronautique de la zone Amérique du Nord. La France étant déjà le deuxième partenaire commercial des États-Unis (3e client et 1er fournisseur en 2015) et le troisième du Canada dans le domaine de l'aéronautique, il reste sur ce marché dynamique de nombreuses opportunités pertinentes à saisir pour les entreprises françaises, dont la qualité de l’offre, sur ce secteur, n’est plus à démontrer.

Le marché de la Santé en Egypte 2017
29/03/2017

S’inscrivant dans une stratégie globale de modernisation du pays et de son économie, le secteur de la santé en Egypte connait aujourd’hui de profondes transformations. De nombreux financements dédiés à cette thématique existent tant en provenance de partenaires bilatéraux de l’Egypte (pays du GCC notamment) que de bailleurs de fonds internationaux (banque mondiale, AFD etc.). Dans ce contexte, le gouvernement égyptien cherche à attirer plus d’investisseurs et encourage par ailleurs les importations d’équipements dans le pays (droits de douanes réduits et procédures facilitées).Ce document présente le marché de la santé en Egypte et ses opportunités, à travers les segments de l'industrie pharmaceutique et des équipements/dispositifs médicaux.

Le marché de l'environnement au Brésil 2017
30/03/2017

8ème puissance économique mondiale, le Brésil fait l’expérience depuis deux ans d’une récession sans précédent. Les années de croissance ont fait émerger une classe moyenne supérieure qui bénéficie d’un accès aux services essentiels dans les régions les plus riches du pays, mais la plus grande partie de la population en reste exclue. Le gigantisme du pays favorise en effet le développement de poches rurales abandonnées, et l’urbanisation incontrôlée des dernières décennies (85% de la population est urbaine) a créé des zones urbaines en proie à une pollution quotidienne, avec des impacts directs sur la santé publique. Le Sommet de Rio et la conférence Rio+20, ont néanmoins permis au Brésil de construire sa réputation de puissance diplomatique sur le plan environnemental. Le pays a aussi souhaité saisir l’opportunité d’être hôte des deux plus grands évènements sportifs de la planète (Coupe du Monde de football de la FIFA en 2014 et Jeux Olympiques et Paralympiques en 2016) pour soigner cette image, en faisant de la question environnementale l’épine dorsale de son projet, notamment pour les Jeux. Dans les années à venir, le marché de l’environnement sera fortement impulsé par les politiques de relances des investissements par les partenariats publics-privés voulus par le gouvernement actuel. Les entreprises françaises pourront s’en saisir en se positionnant dès maintenant auprès de l’écosystème d’entreprises brésiliennes du secteur.

Le marché des ingrédients cosmétiques en Corée du Sud 2017
23/02/2017

Portée par des marques coréennes cosmétiques aujourd'hui mondialement connues, la croissance de l’industrie cosmétique coréenne s’est tout naturellement accompagnée d’un développement parallèle de l’industrie des ingrédients cosmétiques. En raison de l’importance de l’industrie de la chimie en Corée, les fabricants coréens d’ingrédients cosmétiques ont bénéficié dès leur création d’un écosystème favorable à leur développement. Aujourd’hui les producteurs coréens sont à la pointe de l’innovation en matière de produits finis et d’ingrédients. Ce document présente l'état du marché des ingrédients cosmétiques en Corée et leurs débouchés pour l'offre en française, tout en donnant un aperçu du segment des cométiques finis.

Voir plus
Contact Business France