Les Analyses et Potentiels de Marchés Business France

Une aide à la décision, qui vous permet de mesurer le potentiel et les perspectives de vos marchés cibles : panorama des marchés, offre et demande, menaces, opportunités et perspectives, conseils et infos utiles...

Le marché des transports ferroviaires et de la mobilité urbaine en Inde 2019
07/01/2019

L’Inde, 1,3 Md d’habitants et 1ère démographie mondiale à l’horizon 2030, connaît une conjoncture économique favorable qui lui permettait d’afficher, en 2017, une croissance de 6,7 %, soit la plus élevée des BRICS. 7,4 % de croissance sont même attendus pour 2018. Le dynamisme économique et démographique de ce pays implique nécessairement des changements structurels forts pour répondre aux grands défis que sont la réduction de la pauvreté, la réponse aux besoins en infrastructures (qui lui coûte actuellement plusieurs points de croissance), ou encore l’urbanisation rapide. Ces défis sont à relever dès maintenant et l’Inde ne peut plus se permettre d’attendre pour mener à bien les projets d’infrastructures, notamment dans les transports. L’augmentation des revenus et de la classe moyenne fait en effet exploser la demande dans ce secteur. Avec 377 M d’urbains aujourd’hui et 600 M prévus à l’horizon 2030, le « mieux vivre en ville » passera par une utilisation accrue des transports collectifs urbains, ce qui n’est pas la norme aujourd’hui, du fait du manque d’infrastructures. La politique du gouvernement indien, pour les villes, favorise donc la mise en place de « Mass Rapid Transport System » tels que les métros. Actuellement l'Inde dispose d’un réseau opérationnel des métros de 515 km avec 381 arrêts. Par ailleurs, les projets de métro se multiplient : près de 760 km de lignes sont en cours de construction dans 13 villes, et des projets de métro sont annoncés dans 13 villes, dont 11 sont actuellement dépourvues de réseau. Au-delà de ces axes structurants, les systèmes de transports intelligents, l’intermodalité et la connectivité du « dernier kilomètre » restent des enjeux forts pour inciter la population urbaine à utiliser les transports en commun : c’est également sur ces sujets que reposent les opportunités commerciales pour les entreprises françaises. Les chemins de fer indien, 4ème plus grand réseau mondial, hérité des Britanniques, restent un mode de transport

Le marché des boissons alcoolisées en Norvège 2018
14/12/2018

Caractérisé par la présence d’un monopole d’état et un pouvoir d’achat du consommateur parmi les plus élevés au monde, le marché norvégien offre sans conteste de belles opportunités d’affaires. Le marché des vins et spiritueux en Norvège est fortement influencé par les produits français. Au monopole d'état, les vins français représentent 17,3 % des parts de marché en 2017, en volume. Cette étude présente tous les points à connaître pour aborder efficacement ce marché des vins, spiritueux et bières : consommation et tendances, circuits d'importation et de distribution, prix, et conseils aux exportateurs.

Le marché des boissons alcoolisées au Japon 2018
29/10/2018

La physionomie du marché des boissons alcoolisées au Japon est en mutation permanente. La consommation de boissons alcoolisées est globalement sur une tendance de baisse : 8,77 milliards de litres ( - 0,7 %), soit une valeur de 1 319 milliard de yens (10,2 milliards d’euros, -1,5 %). Toutefois certains alcools progressent : la consommation de vin est en progression régulière sur le long terme passant de 2,2 litres par adulte en 2006 à 3,4 litres par adulte en 2016, soit une augmentation de 54,5 % sur 10 ans. Sur les segments de la bière, en perte de vitesse, et des spiritueux, qui ont connu un regain avec la mode des cocktails, l’offre française peine en revanche à se positionner. 2017 et 2018 ont vu des changements profonds agiter le marché, notamment sur le plan des tarifs douaniers et de la législation autour des alcools. L’objectif de cette étude sera de présenter aux opérateurs français du secteur des vins et des spiritueux un panorama de ce marché et ses nombreuses perspectives de débouchés. Bien que la totalité du marché des boissons alcoolisées soit abordée, le document portera essentiellement sur le marché des vins car celui-ci pèse pour près de 85 % (en valeur) dans les exportations françaises de boissons alcoolisées.

Le marché des dispositifs médicaux en Iran 2018
16/11/2018

Avec plus de 81 M d’habitants, le secteur de la sante´ en Iran constitue un marché de taille qui se caractérise par une évolution démographique et sanitaire favorable a` la mise en œuvre d’une politique de sante´ publique de qualité. Selon les dernières estimations du directeur de l’Université de Science Médicales en Iran, le volume du marché des dispositifs médicaux est estimé à 2,5 Mds USD (2018) dont 1,6 Mds USD proviennent de l’importation. Le marché devrait enregistrer un taux de croissance annuel de 15,4 % en valeur entre 2018 et 2020. L’étude présente un état des lieux du marché des dispositifs médicaux en Iran, secteur que souhaite développer le pays pour répondre aux besoins de la population locale mais aussi pour rayonner d’un point de vue régional.

Le marché des vins et spiritueux en Italie 2018
24/10/2018

Marché de pays producteur, le marché italien n’en constitue pas moins pour nos vins un débouché significatif, complémentaire de l'offre locale : la France, qui est le 1er fournisseur, largement dominant en valeur (part de marché : 60 %, +10 % en l’espace de 2 ans) y a ainsi expédié en 2017 l’équivalent de 182,1 M EUR. Dans le domaine des spiritueux,la France est le 3ème pays fournisseur de l’Italie en volume et en valeur. Sur ce marché de connaisseurs, avec une multiplicité d’acteurs en matière de distribution, l'offre française peut encore s'affirmer. Ce document présente le marché des vins et spiritueux en Italie et ses débouchés, en donnant des conseils d'approche pour les exportateurs français.

Le marché du machinisme agricole aux Etats-Unis 2018
16/10/2018

Caractérisée par son haut niveau technologique, l’agriculture américaine a très précocement utilisé la mécanisation et la motorisation. Ce phénomène continue de s’amplifier depuis ses origines. Ainsi, le parc américain compte aujourd’hui environ 7 millions de tracteurs. La consommation d'engrais a plus que doublé en vingt ans, et celle des produits phytosanitaires a triplé. Associée à cela, la recherche agronomique est très développée notamment grâce aux subventions des pouvoirs publics permettant des améliorations variétales toujours plus productives. Tous ces facteurs font des États-Unis la première puissance agricole mondiale (en termes de volume et de diversité de production), et le pays aura sans nul doute un grand rôle à jouer dans la sécurité alimentaire mondiale pour les futures décennies. En 2017, le marché de l'équipement agricole américain a diminué pour la seconde année consécutive (-13,5 %) soit 38,9 Mds USD en 2017 contre 41,2 Mds en 2016. Deux tendances principales se dégagent : celle de l'extensification des cultures pour suivre la demande mondiale, qui nécessite des machines puissantes, rapides et robustes, capables de couvrir de grandes surfaces en un minimum de temps. Et celle d'une agriculture plus respectueuse de l'environnement, qui nécessite des machines précises et innovantes associées à des nouvelles technologies transverses. Ce nouvel axe de développement, appelé AgTech, se focalise dans l'économie des intrants, de l'eau et de la main d'œuvre pour une productivité accrue. Ce document présente la situation actuelle et les tendances à venir du marché des machines et des agrofournitures aux États-Unis. Il présente aux entreprises françaises intéressées par ce marché américain toutes les clefs indispensables pour y accéder dans les conditions optimales.

Le marché de la maintenance aéronautique aux Émirats Arabes Unis 2018
27/09/2018

Les Émirats arabes unis (EAU) ont fait de la filière aéronautique une priorité. Selon l’International Air Transport Association (IATA), le Moyen-Orient connaîtra un taux de croissance annuel moyen du nombre de passagers transportés de 5% sur les 20 prochaines années. Les EAU profitent de la croissance du marché de l’aéronautique pour faire de cette filière la pierre angulaire de leur développement, notamment par des politiques publiques d'investissements ambitieuses (136 Mds USD programmés d'ici à 2020) couplées à des stratégies d'entreprises audacieuses (compagnies aériennes Emirates et Etihad, fonds souverains industriels, etc.), qui se traduisent aujourd'hui par des résultats exceptionnels. Le secteur représentait près de 30% du PIB de Dubaï en 2017 et pourrait atteindre 45% selon différents cabinets de recherche à l’horizon 2030, assurant à la Fédération une place de leader régional et un rang international.

Le marché du machinisme agricole en Afrique du Sud 2018
13/09/2018

Le secteur agricole sud-africain se caractérise par son dualisme entre "l’agriculture commerciale" qui compte 40 000 exploitations, essentiellement encore aux mains de fermiers blancs, représentant 95% de la production agricole et "la petite agriculture" qui compte 300 000 "exploitations émergentes", avec de nombreux fermiers noirs, auxquels il faut ajouter environ 2 millions de personnes pratiquant une agriculture informelle. Les perspectives d’évolution des secteurs agricole et agro-alimentaire sud-africains sont très favorables et devraient connaître une croissance importante en raison de l’évolution démographique (+1,6% par an) et de la diversification du régime alimentaire liée à l’accroissement du niveau de vie de la population. Cette étude dresse un panorama du secteur du machinisme agricole en Afrique du Sud, intégrant les principales tendances et problématiques actuelles, en cernant les opportunités qui existent pour les sociétés françaises qui souhaitent exporter.

Le marché des vins, bières et spiritueux en Afrique du Sud 2018
27/08/2018

Nation traditionnellement amatrice de bière et de vin en raison de la présence de grandes brasseries et d’une forte production locale de vin, les Sud-Africains s’intéressent de plus en plus aux vins et spiritueux étrangers. En 2017, les importations de vins, bières et spiritueux ont atteint 355,6 M EUR avec une croissance de +14 % par rapport à 2015. Cette étude dresse un panorama aussi complet que possible du secteur des boissons alcoolisées (vin, bière, spiritueux)en Afrique du Sud, intégrant les principales tendances et problématiques actuelles du marché tout en cernant les opportunités pour l'offre française.

Le marché des vins, bières et spiritueux en Malaisie 2018
31/07/2018

Pays à majorité musulmane (60% de la population), la Malaisie est pourtant le 2ème pays consommateur de boissons alcoolisées en Asie du Sud-Est. Porté par sa croissance économique, par l’émergence d’une classe moyenne aux revenus plus importants et par l’augmentation de la consommation, ce marché est en pleine expansion. La concurrence du secteur se caractérise par la présence de nombreux acteurs, locaux d’une part, mais également en provenance des Pays-Bas, du Vietnam, de Chine, du Royaume-Uni ou de France. Evoluant au fur et à mesure de l’intérêt des consommateurs, les 40 dernières années ont entraîné de profonds changements sur ce marché. Ce document dresse le portrait des produits et des consommateurs malaisiens de boissons alcoolisées, en détaillant les opportunités du marché et en donnant des recommandations pour réussir son implantation.

Le marché des vins et spiritueux au Kazakhstan 2018
28/08/2018

La hausse constante du pouvoir d’achat de la population kazakhstanaise, ajoutée à la progression de la demande en produits de luxe et qualité, offre d’énormes débouchés commerciaux aux exportateurs de vin français qui veulent accéder à un marché dynamique et diversifié. Bien que l’alcool comme le brandy (eau de vie locale), la bière et les autres spiritueux locaux demeurent les produits alcoolisés les plus populaires au Kazakhstan, le vin gagne en popularité. Les prévisions des opérateurs du secteur révèlent une croissance importante au niveau de ce marché, surtout sur le segment des produits importés de haute qualité. Cette étude dresse le portrait du marché des vins et spiritueux aux Kazakhstan tout en détaillant les opportunités et les risques qui existent sur ce marché pour les exportateurs français.

Les équipements pour IAA et métiers de bouche aux Emirats Arabes Unis 2018
23/07/2018

Les Emirats Arabes Unis, deuxième marché alimentaire au sein du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) derrière l’Arabie Saoudite avec 40% de parts de marché, importent près de 85% de ses besoins alimentaires, en raison de son climat désertique et de ses ressources limitées en eau. Grâce à sa position stratégique et ses excellentes infrastructures, les E.A.U. constituent une plate-forme régionale pour le Moyen-Orient et le point d’entrée dans le Golfe Persique. Avec le développement du tourisme et l’augmentation continue de sa population, le pays est une réelle opportunité pour les entreprises françaises de la filière agroalimentaire produits et équipements. Cette étude dresse le portrait de l'industrie agroalimentaire, de l’hôtellerie-restauration et du marché des équipements importés aux Emirats Arabes Unis. Elle détaille les opportunités existantes pour les sociétés françaises du secteur intéressées par ce marché.

Voir plus
Contact Business France