L’entreprise chinoise China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC) a débuté les travaux de modernisation du port sec de Modjo (80 km d’Addis-Abeba) à la mi-juin 2021. Financé par la Banque Mondiale (BM), le projet de développement du port sec de Modjo (approuvé en 2017) représente un investissement total de 150 M USD et permettra l’expansion du port sec qui traite près de 90 % du fret conteneurisé à destination de l’Éthiopie. L’objectif final de ce projet entend transformer l’un des 6 ports secs opérationnels du pays en un centre multimodal. Il est également prévu d’ouvrir ce secteur monopolistique public (Ethiopian Shipping & Logistics Services Enterprise) aux opérateurs étrangers privés.