La société chinoise Poly-GCL, qui a engagé des recherches de gaz et de pétrole dans l’Ogaden après un accord avec le gouvernement éthiopien en 2013, a fait la découverte de nouvelles réserves dans le champ gazier de Calub. Les réserves de gaz jusqu’à alors estimées à 4,87 Trillions de pieds cubes (TCF) seraient maintenant estimées entre 6 et 8 TCF. De nouvelles réserves de pétrole auraient aussi été découvertes. Poly-GCL envisage d’exporter le gaz sous forme liquide en direction de la Chine via un gazoduc jusqu’à Djibouti, où serait construit un terminal LNG. Ce projet de 4 Mds USD ferait de l’Ethiopie un pays producteur et exportateur d’hydrocarbures d’ici 2021.