Une Proposition de loi contre la présence de PFAS dans les cosmétiques a été introduite par deux sénateurs du congrès des États-Unis. Parfois surnommées « produits chimiques éternels », les substances per- et polyfluoroalkylées (PFAS) ont fait l’objet d’études et évaluations ayant montré - pour certaines - leur persistance dans l’environnement et leurs effets nocifs sur la santé.