Rencontres acheteurs dans le secteur de l’industrie automobile

9 - 11 avr. 2019
Prague, REPUBLIQUE TCHEQUE
Sur devis

La République tchèque est une économie ouverte et très tournée vers l’industrie automobile. Le secteur a généré, en 2017, un chiffre d’affaires de près de 45 Mds d’EUR (en croissance de +12% par rapport à 2016), soit 33% de la production industrielle du pays. Le secteur automobile représente en outre 10% du PIB du pays et devrait continuer de prospérer dans les prochaines années, malgré quelques menaces, comme par exemple le manque de main d’œuvre. En 2016, l’industrie automobile a exporté voitures et pièces au montant de 37 Mds d’euros. 36% de ces exportations étaient destinées à l’Allemagne, ensuite au Royaume-Uni (7%), la Slovaquie (6%) et la France (6%). Le secteur emploie environ 150 000 personnes et 400 000 indirectement et subit actuellement un manque de main d’œuvre. Ce manque est favorable à l’automatisation et la robotisation du secteur et les sociétés locales sont à la recherche des nouveaux fournisseurs étrangers. Chaque 23 secondes, une voiture est produite en République tchèque. En 2017, la production annuelle a généré 1,4 millions de voitures, ce qui représente un chiffre record dans l’histoire du pays. La production automobile est tirée par le secteur notamment grâce à Skoda Auto, accompagné par Hyundai et TPCA (joint-venture de PSA avec Toyota). En 2017, le constructeur national, Skoda Auto, a produit 766 000 véhicules, environ 530 000 moteurs et 1,1 millions de boîtes de vitesse. Il emploie environ 28 500 salariés dans 3 sites de production. Bien qu’il appartienne au Groupe Volkswagen, la société est très indépendante du groupe et possède son propre pouvoir de décision. La société a récemment annoncé que la production des voitures électriques de la marque se fera en République tchèque et qu’elle y investira 2 milliards d’euros dans les 5 prochaines années. Skoda est également sensible aux solutions et technologies pour le véhicule connecté. Le pays accueille également de nombreux équipementiers : parmi les plus importants se placent Continental Automotive avec 11 usines en République tchèque, Robert Bosch, Eberspächer, Brose, Benteler, ZF et Hela Autotechnik Nova. Parmi les 100 équipementiers mondiaux les plus importants, 56 sont implantés en République tchèque. Valeo et Faurecia sont également très présents dans le pays avec respectivement 5 et 7 usines. Les nombreux projets d’agrandissement des usines, construction de nouvelles ou la création d’un centre de recherche et développement sont actuellement en cours de réalisation ou seront