Rencontre acheteurs produits agroalimentaires

Sep, 16 - 20, 2019
Johannesburg, Lusaka, South Africa, Zambia
Free

o Contexte et informations de marché

L’Afrique attire de plus en plus les entreprises françaises : c’est aujourd’hui le 2ème continent en termes de relais de croissance derrière l’Asie. L’explosion démographique, l’émergence d’une vraie classe moyenne, les importantes réserves des hydrocarbures et minerais, le développement d’industries locales sont autant d’indicateurs qui révèlent le potentiel de ces marchés. Cependant, depuis la chute des prix des matières premières, les économies d’Afrique dépendantes de l’exploitation d’hydrocarbures ou de minerais ont vu leur croissance ralentir. Les marchés avec des économies plus diversifiées ont alors tiré leur épingle du jeu, et continuent d’attirer de plus en plus de flux export ou d’investissements étrangers. C’est le cas des pays d’Afrique de l’Est : sous-région la plus dynamique du continent en 2016 selon la Banque mondiale.

Figurant parmi les grands marchés émergents et désormais membre du groupe des BRICS, l’Afrique du Sud constitue pour la France un enjeu économique majeur dont les dimensions et l’intérêt devraient s’élargir avec les progrès de l’intégration économique à l’échelle de la région comme du continent.

? AFRIQUE DU SUD

En tant que membre du G20, l’Afrique du Sud est un acteur diplomatique au rôle croissant en Afrique, et dont la voix compte sur la scène internationale. La France est désireuse de renforcer ses relations commerciales et de poursuivre les intérêts stratégiques qu’elle partage avec l’Afrique du Sud.

Dynamique, ouverte sur le monde, l’Afrique du Sud est un véritable tremplin économique en direction du reste de l’Afrique où, malgré l’impact de la crise mondiale, les perspectives de croissance restent réelles.

On estime que le pays compte 12 millions d’habitants disposant d’habitudes de consommation et d’un pouvoir d’achat similaires aux standards européens, ce qui en fait un marché équivalant à celui de la Belgique. La province du Gauteng (Johannesburg et Pretoria) est la plus peuplée et concentre plus de la moitié des dépenses de consommation, suivie par le Western Cape (Le Cap) et d’autres provinces moins urbanisées.

o Secteur des produits alimentaires et de la distribution sud-africaine

L’Afrique du Sud dispose d’une classe moyenne de 21 M de personnes et 16 M d’individus qui ont des habitudes d’achat équivalentes à celles des Européens. La consommation intérieure se développe et se sophistique, développement des gammes « plein air », « fat-free » et « gluten-free » en superm