Le 5 juillet 2018, le premier ministre éthiopien et les présidents rwandais, somalien, soudanais et djiboutien ont inauguré à Djibouti. la Djibouti Free Trade Zone (DIFTZ). Dotée d’une superficie de 4 800 hectares pour un investissement global de 3,5 Mds USD, cette zone franche deviendra ainsi la plus grande d’Afrique. Lancé en mars 2016, le projet devrait s’achever en 2028 : à ce jour, 240 hectares ont déjà été construits et 21 entreprises (majoritairement chinoises), qui bénéficieront d’exemption d’impôts sur les sociétés notamment, se sont déjà engagées à s’y installer. Cette zone sera détenue à hauteur de 60 % par l’Autorité djiboutienne des ports et des zones franches, de 30 % pour le China Merchant Group (30 %) et de 10 % pour le port chinois de Dalian. Elle atteste de la volonté des autorités djiboutiennes de faire du pays un hub logistique de la sous-région.