En juin prochain, les 172 pays de l’Organisation Maritime des Nations Unies (IMO) vont entamer des négociations concernant la contribution des navires à la lutte contre le réchauffement climatique. Le transport maritime, qui représente 2,5 à 3% des émissions totales de gaz à effet de serre, sera l’un des principaux sujets discutés.

Le Danemark a formé une coalition de plusieurs nations partageant ces objectifs environnementaux et a présenté un plan de réduction des émissions de CO2. Une stratégie provisoire sera adoptée en 2018 et le plan final de l’IMO devrait être prêt d’ici 2023.