Le Danemark a pour ambition de stimuler la croissance et d'améliorer les services de santé publics grâce à l'intelligence artificielle (IA) à travers la National Strategy for Artifical Intelligence (NSAI) créée en 2019. En décembre de la même année, 9 projets dans la Région Sud du pays avaient été financés à hauteur de 2 M EUR et ont avancé malgré la pandémie. Deux projets se focalisent sur le cancer avec pour objectifs respectifs de diagnostiquer de manière plus précoce et précise le cancer du sein grâce à l’intelligence artificielle appliquée sur la mammographie (Hôpital Universitaire d’Odense) ou de déterminer avec plus de certitudes, par le biais d’un diagnostic sanguin et d’un algorithme IA, le risque de cancer d’un individu (Sygehus Lillebælt). Les projets IA ont en général pour objectif l’automatisation et la simplification d’étapes cruciales de la prise en charge des patients ou encore sur la prévention de l’hospitalisation. Certains projets misent par exemple sur la digitalisation des décisions prises par les médecins, sur le contrôle qualité et l’archivage automatique par robots des prélèvements effectués en laboratoire, ou sur l’aide à la détection des personnes âgées à risque d’hospitalisation grâce à un algorithme utilisé par les aides-soignantes dans les EHPADs.