La production totale brute d’électricité en 2019, qui s’élève à 10 613,13 GWh dont 67,2 % issue du thermique et 32,8 % de l’hydraulique, enregistre une hausse de 6,16 % par rapport à son niveau de 2018. La production d’électricité de source thermique a nécessité l’achat de combustibles évalué à 303 M EUR dont 299 M EUR de gaz naturel. En 2019, pour le secteur de l’électricité, il ressort un solde positif de 166,43 M EUR pour des recettes de 981,56 M EUR contre des dépenses de 967,50 M EUR. La Côte d’Ivoire dispose de 7 barrages hydroélectriques dont deux en construction par Eiffage (44 MW) et Sinohydro (112 MW). Le pays entend devenir le futur hub énergétique de l’Afrique de l’Ouest avec une production de plus de 6 000 MW en 2030. Il fournit déjà de l’électricité au Ghana, au Togo, au Bénin, au Burkina Faso, au Mali et bientôt à la Sierra Leone, au Liberia, à la Guinée Conakry.