Par une circulaire publiée en mars 2018, les douanes ivoiriennes mettait en suspension les importations de certaines catégories de marchandises dites sensibles non originaires de la CEDEAO par les bureaux frontières terrestres des façades Ouest et Nord. Par une circulaire publiée le 10 octobre 2018, les douanes informent ses usagers que les dispositions précitées sont rapportées pour ce qui concerne les importations par les bureaux de Ouangolodougou et de Pogo.

Les bureaux des douanes de Ouangolodougou et de Pogo sont donc rouverts aux opérations d’importation et de dédouanement des marchandises y compris celles dites sensibles énumérées par la circulaire précitée.