Face à la crise sanitaire actuelle, la tendance du « Drinking at home » en Corée du Sud est en pleine augmentation. De plus, la levée de l’interdiction depuis le 03/04/2020 sur le système « Smart Order », autorisant l’achat des boissons alcoolisées en ligne et de leur ramassage en magasin facilite et booste la vente des vins.

D’après Emart, leader d’hypermarché franchisé sud-coréen, leur CA de vins a augmenté 25%. C’est le cas du vin chilien « Dos Copas » à seulement 4 900 KRW (3,5 EUR) au prix du consommateur, lancé en août 2019 exclusivement à Emart et qui a été vendu 2 M de bouteille en à peine 1 an.

D’après Lotte Mart, hypermarché sud-coréen, le CA des vins pour lesquels ils se sont positionnés dans des ventes à moins de 6 000 KRW (4,3 EUR) la bouteille au 1er semestre, ont monté en flèche jusqu’à 219,4% par rapport à l’année 2019. Parmi ces acheteurs de vin, 50% sont des consommateurs qui n’avaient jamais acheté de vins auparavant.

Les magasins de proximité (CVS) ont également réagi promptement au changement de cette tendance. Emart24 a lancé une marque de vin en Private Brand en juillet, « Como ». Cette marque propose des vins à la fois chilien, italien, argentin, mais aussi français inférieur à 10 000 KRW (7,10 EUR). À noter que le CA des ventes de vins d’Emart24 a augmenté jusqu’à 215% par rapport à l’année 2019. Quant à la chaîne de CVS CU, elle a prévu de lancer sa propre marque de vin « mmm ! » en octobre 2020.