Alors que les coréens consommaient 132,4 kg de riz par personne et par an en 1980, ils n’en consommaient plus que 59,2 kg en 2019, un déclin qui souligne le changement des pratiques alimentaires de la population. Ce chiffre a franchi pour la 1ère fois la barre sous 60 kg de riz, en baisse de 3% par rapport à l'année précédente, selon les données par Statistics Korea.

Bien que le riz soit un aliment de base essentiel pour les Coréens, sa consommation est en baisse constante, mais la quantité de riz utilisée par les fabricants a également diminué de 1,5% en 2019. Quant à la consommation de céréales (hors riz), elle a aussi baissé de 2,4% en glissement annuel pour s'établir à 8,2 kg en 2019, contre 8,4 kg l’année précédente.

Selon Statistics Korea, en plus des changements alimentaires, les changements démographiques permettent d’expliquer cette baisse annuelle. À la suite des encouragements du gouvernement à diversifier d’autres cultures que le riz auprès des agriculteurs, la superficie agricole globale a diminué de 1,1 % en 2019. De plus, l'aménagement du territoire avec la nouvelle construction de bâtiments et installations publiques, a aussi contribué à la réduction de la superficie de zones agricoles.