Le gouvernement chinois a décidé d’étendre le programme MAH (Medical Device Marketing Authorization Holder), actuellement effectif dans 4 provinces, à un total de 21 provinces. Ce programme permet à tout chercheur ou fabricant de produit pharmaceutique ou de dispositif médical implanté dans ces municipalités de disposer de sa propre licence produit et de commercialiser directement ses marchandises sans avoir à réclamer au préalable le statut de MAH.