Dans le but de stabiliser les prix du porc et de combattre l’inflation des prix des produits alimentaires, les éleveurs de porc chinois abandonnent les élevages de petite taille et prennent des mesures pour construire des méga-fermes dans le nord du pays.

Des projets doivent se réaliser dans la région du nord-est de la Chine où il y a peu d’habitants et beaucoup d’espace pour établir de grandes fermes d’élevage.

Au moins 8 compagnies ont annoncé ou confirmé des projets de production de 17 millions de porcs environ par an dans les années à venir dans cette région.

Bien que ces initiatives paraissent simples, la pénurie de céréales locales, les longs temps de transport et les lois environnementales constituent les problèmes auxquels doit faire face la Chine afin de déterminer la faisabilité du changement de modes d’élevage.

Les petits éleveurs et les producteurs de petite taille risquent aussi d’évoluer.

La part des porcs élevés dans des fermes familiales a chuté de 57% en 2015 à 52% en 2017.