Le Port autonome de Douala (PAD), l’entreprise publique chargée de la gestion de la plateforme portuaire de la capitale économique camerounaise, peaufine actuellement un projet de construction d’un 2ème terminal à conteneurs au port de Douala-Bonabéri. L’information est révélée dans une édition spéciale du magazine interne de l’entreprise, consacrée aux «?projets structurants?» en cours au PAD.

Selon cette source, le 2e terminal à conteneurs en gestation devrait être construit sous le modèle BOT (Built Operate Transfer), «?soit sur la rive gauche, dans le prolongement du terminal à conteneurs actuel, soit sur la rive droite?». La finalisation de «?l’étude comparée de faisabilité?» ainsi que la «?signature de la convention de concession?» sont prévues pour la fin du mois de décembre 2019.

Ce projet est révélé au moment où le PAD conduit le processus de sélection d’un nouveau concessionnaire du premier terminal à conteneurs du port de Douala, opéré depuis 2005 par Douala International Terminal (DIT), entreprise contrôlée par le consortium Bolloré-APM Terminals. Candidat à sa propre succession sur ce terminal, ce consortium a été évincé au terme de l’appel international à manifestation d’intérêt, qui a permis de retenir deux offres encore en lice à ce jour : la société émiratie Dubaï Port World et le Suisse Terminal Investment Ltd.