L'État vient de signer une convention avec le groupe chinois Sinosteel pour exploiter le site de Lobé à Kibri dans le sud.

Sur ce site, long de 20 kilomètres, l'objectif est d'extraire puis d'enrichir localement le minerai pour obtenir une teneur en fer de 60 %.

Le Cameroun est le 14e producteur de pétrole en Afrique, mais le pays n'exploite aucune mine de fer industrielle. Le ministre des Mines, Gabriel Dodo Ndoke, estime que ce projet est une réussite : " C'est pour nous un grand espoir, le Cameroun n'a pas de mine industrielle, et la convention avec l'entreprise chinoise s'inscrit dans l'ordre de cette progression. "